Découvrir les Chemins de mémoire… en randonnée

Chaque territoire abrite des lieux qui témoignent des combats qui ont eu lieu lors des deux conflits mondiaux et qui conservent la mémoire des hommes qui y ont pris part. Afin de permettre à chacun de découvrir ces sites à son propre rythme, les Chemins de mémoire régionaux s’enrichissent à présent de parcours locaux de randonnée pédestre ou cyclotouriste. Chaque parcours a été conçu comme un circuit thématique reliant plusieurs étapes à découvrir à l’aide d’un petit guide historique illustré, consultable sur terminaux mobiles ou téléchargeable. Ainsi est rendue l’échelle humaine des conflits tout en offrant une façon originale de comprendre un territoire et son patrimoine.
Retourner à la liste des circuits

La version 7.0 de votre iOS ne permet pas d'afficher correctement les contenus de cette carte. Pour visualiser les informations vous devez faire la mise à jour vers la version 7.1

Durée : 2h30 env. - Distance : 10,6km

Informations pratiques

Contact : Office du tourisme du pays de Weppes
Téléphone : +33(0)3 20 50 63 85
E-mail : paysdeweppes(at)gmail(dot)com
Site web : paysdesweppes.free.fr
Point de départ : Église de Fromelles
Rue de l'Église - 59789 FROMELLES

Télécharger le guideTélécharger la trace GPXNous vous accueillons

La Bataille de Fromelles

La bataille de Fromelles (19-20 juillet 1916) constitue un épisode bref et sanglant de la Grande Guerre sur le front Ouest. Déclenchée en appui de la Bataille de la Somme qui a été lancée le 1er juillet, 80km plus au sud, par les Français et les Britanniques, elle aboutit, en 24 heures, à un échec complet pour les forces britanniques et australiennes ; pour ces dernières, il s’agissait du premier engagement en France. Le bilan dit bien la brutalité de la guerre industrielle, celle de l’artillerie et des mitrailleuses : 2 000 Australiens tués ou disparus, 3 500 blessés et prisonniers, 1 500 Britanniques hors de combat ; les Allemands, en position défensive, ont eu 1 600 morts et blessés.

Après les destructions de la Première Guerre mondiale, le village de Fromelles a pu renaître des ruines. Les agriculteurs ont remis en culture les terres ravagées et, à la fin du XXe siècle, seuls les cimetières de la Commonwealth War Graves Commission et quelques blockhaus allemands évoquaient encore l’ancien champ de bataille. La découverte, en 2007, de cinq fosses communes creusées par les Allemands deux jours après la bataille, puis leur fouille exemplaire ont permis d’exhumer les corps de 250 hommes, pour la plupart Australiens, et d’identifier une bonne partie d’entre eux grâce à des comparaisons d’ADN. Leurs corps reposent aujourd’hui dans un nouveau cimetière, au cœur du village. Le nouveau musée franco-australien évoque une tragédie qui a constitué l’une des plus rudes épreuves subies par la jeune nation australienne.

Détails du circuit